Ambiance du jour

Ambiance du jour
Cette année là ! ... (clic sur image)

accueil

mercredi 27 août 2014

"Sally Holmes", la rose du jour...


Dans une douceur atmosphérique  bien agréable, les rosiers entament leur remontée et
 à la faveur d'un soleil généreux, "Sally Holmes, un arbuste costaud, gaillard, ouvre
 ses corolles simples, charmantes, de 8bcm de large, pourvues de
cinq pétales ondulés, parfumés, éclairés par des
étamines dorées.



Les fleurs de Sally groupées en bouquets érigés, de 15 à 20 corolles ressemblent à des
églantines, blanches nuancées d'un voile à peine rosé.
Elles évoluent sur un feuillage solide non touché par le marsonia.
Elles restent pimpantes quand le soleil écrase le jardin....


Sur un arbuste doté d'une grande robustesse, haut d'un mètre cinquante s'épanouissent
 du printemps à l'entrée de l'hiver de belles roses bien galbées.
Le rosier est adossé à un hydrangéa paniculata "Papillon", tardif, généreux, haut
de plus de deux mètres.



 Quand le jardin croule sous un soleil franc et généreux, une petite pluie bienfaitrice
est la bienvenue.
"Sally"  pas de problème !...elle n'est ni timide, ni mijaurée.. elle assume et affronte les
 intempéries sans perdre un pétale !... 
 Sa voisine, "Gertrude", pour les intimes, une belle rose pas du tout rebelle revient
sur le devant de la scène.
Je suis sûre que vous avez reconnu la rose "Gertrude Jekyll", une anglaise fidèle
 au rendez vous, livrant roses et feuillage dans une tenue
 impeccable.





Amitiés fleuries...



Belle journée...
**********
*******

jeudi 21 août 2014

Un rosier florifère et résistant....


Au coeur de ce massif, l'arbuste que vous découvrez en fleurs à l'arrière d'un
  phlox paniculata est un grimpant conduit en gros arbuste 
 répondant au nom de rosier "Clair Matin"
Une variété que je recommande à tous les jardiniers recherchant un rosier
florifère et résistant, s'implantant facilement.


"Clair Matin" déploie une floraison sublime, délicate, dotée d'un charme fou, à son
apogée fin mai début juin et redonne en août une livrée importante
et imposante de fleurs en coupes semi-doubles de 6 cm
de diamètre formées d'une quinzaine de pétales.






Les pétales soyeux de ces fleurs rose-clair livrent un parfum plutôt discret.
Qu'importe, la beauté des roses compensent cette petite faiblesse !...



J'avais l'intention de vous proposer un défilé de roses toutes plus craquantes les unes que
 les autres mais cette année, un peu bizarre sur le plan climatique, est
néfaste, aux feuillages des rosiers.
Les feuilles de la base de plusieurs variétés sont tombées, elles étaient couvertes
 de marsonia..
"Clair Matin" échappe à l’oïdium, il est peu touché par le marsonia ! 


A bientôt...



Belle journée fleurie.....
*********
*****

mardi 19 août 2014

Phlox paniculata "Lichtspel"


Dans ce massif, peuplé de fleurs vivaces estivales fleurit un des plus beaux phloxs
paniculata, le plus doux, le plus tendre, dans un coloris exquis !
Je vous fais languir !
Vous voulez connaitre son nom ?
 Il s'agit du phlox paniculata "Lichtspel".




~~~~~~Plantation~~~~~~

Au printemps 2012, pour habiller un massif ensoleillé, surtout le matin, destiné aux roses
et vivaces à floraison estivale, j'ai retenu en priorité le phlox paniculata "Lichtspel" pour
son coloris très féminin, tendre, incarnant le charme et
le romantisme.
Au-delà de son teint de porcelaine, cette vivace haute de 90 cm, érigée, offre ses fleurons
depuis la fin juillet et ne semble pas vouloir en finir d’éclore ses 
fleurettes perchées sur des tiges solides.
Cette variété est capable de fleurir plusieurs semaines.
Pour fortifier ce phlox, à la mi-mai, j'ai pincé ces fameuses tiges solides
afin d'obtenir une plante ramifiée.
Ce geste simple engendre des fleurons campés sur des tiges plus courtes, résistantes aux
pluies battantes et aux vents violents.
Pour obtenir une masse de fleurs, je plante toujours les phloxs paniculata par trois,
disposés en triangle à 40 cm les uns des autres.
Le sol du jardin étant trop sec et sableux, la terre, sur l'ensemble du massif a été remplacée
par un apport important de terre grasse, argileuse mélangée à du fumier composté.
Cette terre fraîche et riche est appréciée par tous les phloxs paniculés ainsi 
qu'un arrosage de temps en temps.
Côté arrosage, Dame Nature" s'en est chargée, déversant sur la jardin en juillet
220 litres au mètre carré.


~~~~~~Entretien fertilisation~~~~~~

A la fin de cette importante livrée florale, les fleurons seront soigneusement supprimés
et si l'été se poursuit avec de belles journées ensoleillées et chaudes
je pourrais cueillir des bouquets pour les insérer dans une
 composition florale, les phlox sont de bonne tenue.
A la fin de l'automne, au moment de la mise en hivernage du jardin, ce phlox sera rabattu
au ras du sol.
Puis, quand j'amenderai les rosiers en fumier, le phlox et d'autres vivaces peuplant
cette zone profiteront du même régime.
Et au printemps, rosiers, phlox et quelques vivaces généreuses recevront
un engrais spécial pour plantes fleuries.
Le phlox étant sensible à l’oïdium, il sera à la même époque pulvérisé
comme les rosiers à la bouillie bordelaise.
Quand aux limaces, friandes du feuillage, elles s’arrêtent à l'entrée du jardin.
J'ai mis un panneau "Entrée interdite" aux limaces et escargots.
Et ça marche !...


Le phlox paniculata "Lichtspel" rayonne dans cet espace, il est entouré de roses charmantes,
d'un delphinium géant, de la sauge sclarée, des hydrangéas paniculata
 et un macrophylla que nous verrons dans quelques jours.
En bordure des fleurettes d'un kaliméris flirtent avec celles d'un succisella inflexa
et un pétunia vagabond. 


Belle journée fleurie...
~~~~~~~~
~~~~~~~~~

dimanche 17 août 2014

Lychnis coronaria- Coquelourde des jardins


Vagabonde, intrépide et parfois osée, la coquelourde des jardins connue sous le nom
 de Lychnis coronaria s'est installée au pied d'un hydrangéa paniculata
qui commence à prendre de ravissantes nuances rosées.
Nous sommes en été et cette bisannuelle assure encore par sa présence de la
 couleur aux massifs.
Cette plante est une des plus faciles à réussir !
Même un jardinier débutant peut adopter cette coquelourde qui demande parfois
à être "controlée" !
Mais qu'importe, elle est tellement affriolante !...


En juin, un plant de Lychnis coronaria formait à l'avant d'un miscanthus un camaïeu
 de rose avec un rosier et une spirée.
Cette touffe énorme est le résultat de quelques graines déposées par le vent dans cette  
 zone rocailleuse, au sol pauvre, ingrat, mais bien drainé.
Elle est formée d'une touffe basale de feuillage duveteux, lancéolé, argenté, persistant,
 d'une vingtaine de centimètres de hauteur, surmontée de hautes 
 tiges solides agrémentées de petites fleurs
rose magenta.



Personnellement, je les trouve très jolies ces petites fleurettes !
Elles restent pimpantes sous des pluies battantes ou face à un vent violent.
Parfois au terme de sa seconde année, la touffe disparaît mais la plante
généreuse et prolifique, se ressème généreusement.
Les plants en surnombre sont faciles à déloger, il suffit de tirer d'un coup sec.



 Cette ambiance que j'apprécie, offerte par hasard, sera renouvelée au terme
du cycle de la coquelourde.
Les semis spontanés sont si nombreux qu'il me suffit de replanter des jeunes
 plants reconnaissables ici ou là aux endroits opportuns.


Je ne fais aucun semis de la coquelourde classique qui se ressème spontanément.
En revanche, à la fin du printemps, grâce aux graines offertes par mes amies, j'ai en préparation
des godets de Lychnis coronaria alba qui comme son nom l’indique produit une
 profusion de fleurettes blanches.
Les plants obtenus seront mêlés à une sauge sclarée blanche.





Pour cette ambiance, j'ai prévu de remplacer la coquelourde à fleurs rose magenta
 par un plant de lychnis coronaria "Angel's Blush, une variété
 ravissante qui donne des fleurettes blanches
agrémentées d'un oeil rose pâle.



 Bon dimanche à tous...
~~~~~~~~~
~~~~~~~~~~~~

jeudi 14 août 2014

Rosier "Bouquet Blanc"


Avant de vous proposer l'intégralité du massif dans lequel est implanté le rosier
"Bouquet Blanc", je vous propose de découvrir ce merveilleux
polyantha, petit par sa taille, pas plus de 60 cm de hauteur
mais grand par ses qualités.




~~~~~~Plantation~~~~~~

Depuis l'automne 2010, ce polyantha obtenu en 1914 par "Corrard" est implanté
dans un massif peuplé en été de plantes saisonnières.
Sa qualité principale réside dans son aptitude à donner au coeur de l'été, une floraison
aussi remarquable que sa prestation printanière.
Les fleurs raffinées, coquettes, groupées en gros bouquets et composées de trois
 rangées de pétales blanc crème évoluant en blanc pur sont rehaussées
 par des étamines jaune d'or...



....Le feuillage de ce rosier possède toutes les qualités recherchées par les
 amoureux des roses.
Ses  petites feuilles d'un vert moyen sont épargnées par les maladies malgré
l'humidité constante de cet été 2014 et ses fleurs ont résisté aux
pluies soutenues de ces derniers jours.

~~~~~~Taille fertilisation~~~~~~

En mars, le rosier "Bouquet Blanc est taillé court et nourri à l'automne avec fumier
 composté et au printemps et en juin d'un engrais spécifique pour rosiers.

~~~~~~ Entretien~~~~~~

A la fin de chaque floraison, les fleurs fanées sont supprimées, un geste facile
qui encourage la formation de nouveaux bouquets.


A la conception de cet îlot, plusieurs polyanthas blancs ont été retenus pour souligner
l'avant du massif.
J'ai déjà mis à l'honneur le rosier "Jeanne d'Arc", aujourd'hui c'est "Bouquet Blanc"
et dans quelques jours, vous découvrirez une très belle "Yvonne"....


Amicalement vôtre...

***********
******