Ambiance du jour

Ambiance du jour
Charme et séduction d'un Bourbon...clic sur image pour le découvrir...

accueil

vendredi 12 octobre 2012

Aster novi-belgii "Climax"


Plante incontournable des massifs d'automne, l'Aster novi-belgii "Climax" apporte une floraison
tardive appréciée à sa juste valeur.
A la plantation, j'ai installé trois pieds à 60 cm les uns des autres.
Deux ans après, j'ai obtenu une touffe plantureuse, remarquable par ses qualités
ornementales.

 


En ce moment, le temps est clément, une douce chaleur permet aux fleurs de "Climax"
de s'épanouir dans de bonnes conditions atmosphériques.
Sur des tiges se dandinant  sous la caresse d'un  vent léger, les grappes de fleurs en
capitules sont d'une fraîcheur remarquable.





Installée dans un espace ensoleillé, surplombant la rocaille, cette astéracée dévoile une 
 silhouette buissonnante spectaculaire.
Haute d'un mètre cinquante, son envergure dépasse largement deux mètres.
Les fleurs sont d'une telle abondance que le feuillage composé de feuilles
étroites, lisses, vert foncé, disparaît complètement.
Au delà, de cette magnifique floraison, "Climax" possède une qualité recherchée par tous
les jardiniers.
Il est épargné par l’oïdium qui affecte si souvent cette famille de plante.
Il apprécie la douce chaleur du moment, et la lumière suffisante lui permet de s'épanouir
franchement.


Au début de la rocaille, le terrain est légèrement pentu.
Le sol drainant a été amélioré avec une terre consistante et enrichi d'éléments organiques 
 aptes à satisfaire la vie de cet aster rustique.
Si cette vivace n'est pas vraiment exigeante, elle apprécie cependant une terre fertile et un sol 
conservant une certaine fraîcheur.
Pour éviter de retrouver cette variété couchée sous la première averse, au départ de la végétation, 
lorsqu'elle atteint 40 cm de haut, elle est pincée une première fois, puis encore deux semaines plus tard,
et enfin une troisième fois début juin.
Entre temps, j'installe un grillage cerclant la touffe pour lui permettre de se maintenir droite.
L'armature se dissimule très vite dans la frondaison.


Se suffisant à lui même, cet aster fleurit en solo.
Les feuillages d'un hydrangéa paniculata et d'un céanothe ne sont pas touchés  par la
magie de l'automne.
Ils déploient avec générosité une gamme de verts séduisante.


Dans cette partie du jardin, les végétaux bien installés sont d'un entretien facile.
Au printemps, une couche de 10 cm de tonte de gazon est répandue sur le sol.
Elle maintient une humidité suffisante pour résister à une période de canicule.
En se décomposant, elle apporte l'humus nécessaire aux plantes.

Belle journée à tous.


18 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas cet aster très haut et qui est vraiment beau.Le pincement est indispensable je vois.J'aime beaucoup.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARITHE...Climax est une variété exceptionnelle, robuste et très florifère qui demande absolument d'être pincé.
      Bises

      Supprimer
  2. Je ne connais pas non plus cet aster magnifique. L'année prochaine je penserai à pincer les miens pour éviter qu'ils ne se couchent sous les pluies.
    Bonne journée
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE...Le pincement est un petit geste simple et rapide qui donne de beaux résultats.
      Belle soirée

      Supprimer
  3. Quel plaisir de commencer cette journée grisâtre avec toutes ces petites fleurs.
    Merci de nous en faire profiter.
    AleX.

    RépondreSupprimer
  4. J'allais te poser la question sur l'oïdium mais tu y as répondu...Je suis en train d'en prévoir quelques uns pour agrémenter le jardin ! Bises et bon week-end à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOULI...Tu peux envisager de planter Climax, il ne pose aucun problème d’oïdium.
      Bon week end à toi aussi

      Supprimer
  5. Très bel aster, très lumineux au milieu de tout ce vert ... J'aime bien aussi la touche de pourpre de l'arbuste, un Berberis ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NIKKI...C'est bien un berbéris que tu vois à côté de climax.
      belle soirée

      Supprimer
  6. coucou
    que d'opulence chez toi, c'est toujours parfait! merci pour l'info coté aster
    a+@
    mp

    RépondreSupprimer

  7. Je ne connaissais pas ce très bel aster. Sa couleur est unique et il est grand, ce que j'aime beaucoup. Merci à vous Jocelyne pour ces précieux conseils concernant le pincement que je tenterai l'an prochain. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. JPA....La couleur de cet aster est vraiment délicieuse,il donne très vite un beau volume appréciable à cette époque de l'année dans un jardin.
      Belle soirée

      Supprimer
  8. une jolie floraison ,tu fais le pincement en douceur et répétition... moi je donne un coup de cisaille je ne fais pas dans la dentelle ,j'ai des aster depuis très longtemps, mais je suis incapable de donner leur nom, à part lady in black ,malgré tout je n'ai eu aucun soucis d'oïdium ! bon week end Jocelyne et merci pour tes articles toujours bien documenté .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VIOLETTE...Cet aster est doté d'une bonne vigueur, après l'avoir pincé une première fois, il a fait une croissance exubérante qui nécessitait un deuxième pincement et même un troisième. Les pluies soutenues du printemps ont bousté la flore du jardin.
      belle soirée

      Supprimer
  9. Je retiens tes trucs de pincements, une bonne idée et une belle plante !
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  10. Merci à toutes pour vos visites. Je vous souhaite un beau weekend.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Un bien bel aster, ce Climax. Ce n'est pas l'oïdium qui m'inquiète chez les Novii-Belgii (chez moi ils ne sont pas malades...) mais leur propension à courir dans tous les sens. Je les ai donc progressivement supprimés.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  12. Vraiment tres bien cet aster, j'aime beaucoup la couleur de ses fleurs et son port.
    Il est peut etre un peu grand pour mettre chez moi mais je trouve qu'il a trouve sa place dans ton parterre !!
    Bonne semaine, bises, Sylvie

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité