Ambiance du jour

Ambiance du jour
B-C-B-G !..clic sur image...

accueil

dimanche 25 novembre 2012

Les plantes vivaces


A cette époque de l'année, les plantes vivaces ne sont plus présentables.
 Certaines affichent encore un feuillage aux couleurs automnales,
 d'autres ont déjà disparu.
Elles ont fleuri sur une période de quelques semaines au printemps, en été,
ou en automne.
Au jardin, elles sont discrètes.
 Elles accompagnent les rosiers, mais ne jouent pas les vedettes.
N'oublions pas que les stars, ce sont les rosiers !
 Si quelques vivaces présentent un feuillage persistant, d'autres préfèrent développer
 pendant l'hiver, leur croissance en sous sol.
Actuellement, je m'occupe de ces belles pérennes.
 Elles ont été nettoyées, chouchoutées, fertilisées, parfois remaniées.

Je vous propose de passer en revue celles qui ont été présentées jusqu'à ce jour.

A
Achillée , Agastache, Aster, Astilbe, Astrance.










 Les hampes florales des achillées ont été malmenées par le vent, elles  ont 
été recoupées proprement.
Tout l'hiver, les épis de l'agastache resteront sur le pied pour régaler les oiseaux
très nombreux au jardin.
Les plants ont reçu une poignée de fumier composté.

 



Pour les Asters, ils ont été rabattus au ras du sol et fertilisés.

 

Les hampes florales des astilbes sont décoratives pendant l'hiver.
 Elles assurent un décor pendant la saison froide.


Les Astrances ont presque disparu.
Une douceur règne en ce moment et quelques feuilles résistent encore.
Dans ce massif peuplé d'hydrangéas, l'ensemble des plantes a été nourri avec du 
fumier composté.

Campanule


Quelques mois après l'ouverture de mon blog, vous avez découvert la
 Campanule "Loddon Anna".
Elle se porte comme un charme, ou plutôt comme une belle campanule.
Cependant, ce printemps, j'ai trouvé qu'elle affichait de l'embonpoint.
En octobre, j'ai prélevé quelques éclats pour habiller un autre massif.

D
Delphinium

 


Les hampes bleues des delphiniums sont des petites merveilles à la fin du printemps.
Gourmande, costaude et robuste, cette vivace a été nourrie à la hauteur
de sa générosité.
E
Eupatoire

L'eupatoire n'est pas la plus exigeante des plantes vivaces.
Je l'oublie parfois, alors qu'elle mérite une attention particulière
pour son aptitude à fleurir tard dans la saison.
Elle recevra au printemps une pincée d'engrais équilibré pour plantes fleuries

H
Hémérocalle, Heuchère, Hosta.

 
 


Les hémérocalles, les heuchères et les hostas sont rassemblés pour fleurir ou animer par 
leurs feuillages des massifs légèrement ombragés.
Ces variétés ont été réunies pour créer des couleurs en contraste avec
les "Lis d'un jour".
 Le feuillage persistant des hémérocalles conservé pour l'hiver, sera coupé
au printemps prochain.



Beaucoup à dire sur les heuchères.
 Elles conservent un attrait tout l'hiver.
Les feuillages changent de couleurs et prennent des reflets parfois subtils ou insolites.
Elles sont nombreuses au jardin, une petite collection.
A découvrir quelques variétés dans les semaines à venir.




Les hostas sont aussi bien représentés au jardin.
A présent, tous les feuillages ont disparu. 
Ils vont jouer tout l'hiver leur mélodie en sous sol.
Pour ne pas donner un coup de bêche malencontreux, je matérialise
le plant avec une tige de bambou.
J'apprécie surtout leurs feuillages. 
Pour favoriser leur développement, chaque pied vient de recevoir une cuillère
à soupe de sang séché.

I
Iris



De nombreux d'iris au jardin, dans toutes les couleurs.
Ce sont surtout des grands iris aux pétales frisés, frangés, volantés, joliment juponnés.
Certaines variétés ont été remaniées dans le courant du mois d’août.
Les nouvelles plantations ont été enrichies avec des scories potassiques.

L
Lavande, Liatris


Cela tombe bien , Lavande et Liatris sont réunis dans ce massif.
Deux plantes sans problème qui n'ont besoin de rien, ou presque.
Juste l’attention de la jardinière qui les toilettera
en mars au départ de la végétation.

P
Phlox, Pivoine.













Les phloxs, paniculata pour le plein été, maculata pour le début, et carolina pour le mois
de juin.
Je les affectionne tous, mais ils sont assez gourmands.
Ils viennent d'être nourris à la hauteur de leur capacité à fleurir le jardin.

 












Pourdre d'os, potasse organique, et deux poignées de fertilisant composté pour mes chères
pivoines.
Elles sont 14 à fleurir le jardin chaque printemps.
De nature gourmande ces belles pouponnes sont nourries chaque automne.
Elles ont toutes été plantées l'année de la création du jardin en provenance d'un
producteur spécialisé.

S
Sisyrinchium, Sanguisorbe.

















Le sisyrinchium,  n'est pas le plus rustique au jardin. Je crains chaque hiver de le
 voir disparaître.
Je ne coupe presque plus les hampes défleuries afin de lui permettre de se ressemer allègrement.
 Les semis spontanés sont récupérés ce qui assure la pérennité de l'espèce.
Toutefois, la jardinière prudente met à l'abri quelques pieds dans un local
abrité des grands froids.

S
Sanguisorbe


Rusticité parfaite pour cette sanguisorbe qui s'est bien adaptée  au sol profond
 et enrichi de cette bordure.

Bon dimanche à tous



22 commentaires:

  1. Très bel article, très plaisant à découvrir !... Il faut dire que ma passion du jardinage est arrivée avec les vivaces, les rosiers c'est très récent, surtout depuis que je lis ton blog ;) !... Mes 2 belles Loddon Anna n'ont pas résisté à l'hiver dernier et mes Sisyrinchium ont aussi disparu ...

    RépondreSupprimer
  2. Un bel abécédaire hommage aux vivaces ! Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  3. Un bel article qui nous fais redécouvrir les vivaces de ton jardin.

    J'apprend Beaucoup sur les amendements que tu donnes a tes vivaces cela va beaucoup m'aider pour cette année car pour le moment ce n'étais que composte purin et paillage nourricié

    Bon Dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NANOU...Ce que tu fais est très bien aussi.
      Belle soirée

      Supprimer
  4. Que de couleurs dans ce message, je craque sur la campanule loddon anna, tu m'en gardes un petit morceau ma joce.
    Bisous alexandra

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Jocelyne
    Je vous remercie par votre mail concernant ma commande de rosiers. Avez vous un secret pour réussir les delphiniums que je découvre dans votre jardin.
    Bon dimanche Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. VERONIQUE...Pas de secret, pour la plantation, un grand trou de 40 sur 40 cm. La terre de rebouchage est améliorée de fertilisant organique plus un peu de terreau au moment de la plantation permettant aux racines d'évoluer plus rapidement.
      Belle soirée

      Supprimer
  6. C'est une belle façon de présenter les vivaces de ton jardinet de nous montrer leus qualités.
    Je n'ai ni campanulecelle que j'avais introduite au jardin n'a pas tenu alors je n'ai pas réessayé , ni liatris (j'ai bien envie d'essayer)ni sanguisorbes.
    Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  7. Très intéressant, et quelles jolies photos ! Je prévois de planter des pivoines au printemps, et des hémérocalles dans un nouveau massif. Je ne donnais rien de spécial à mes hostas, je vais essayer aussi le sang desséché un peu plus tard en saison.
    En tout cas ce blog est une bonne motivation pour sortir de temps en temps et essayer de rendre mon jardin plus présentable (même si parfois je n'ai que 15 minutes par jour !)
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CAROLE...Bienvenue sur le blog. A bientôt pour une visite de ton blog.
      Belle soirée

      Supprimer
  8. Bonjour!
    J'ai trouvé votre blog par hasard. Vous écrivez si bien sur les fleurs. Les photos sont impressionnantes. Monika B.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MONIKA...Bienvenue sur mon blog. Merci de ta visite. C'est avec plaisir que je vais aller découvrir le tien.
      Belle soirée

      Supprimer
  9. Merci pour tous ces précieux conseils, je vais donc mettre une poignée de sang séché aux hostas, chose que je ne faisais qu'au printemps, agréable ballade dans ton jardin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MICHELE...Je ne donne pas tous les ans du sang aux hostas, une année sur deux seulement.
      Belle soirée

      Supprimer
  10. très bonne idée cet abécédaire ! et toujours une belle description des plantes

    RépondreSupprimer
  11. Une belle idée que cette revue !
    J'avoue pour ma part n'utiliser, par principe, que le compost ou les purins pour entretenir le jardin.
    Bonne soirée, Jocelyne. Bises

    RépondreSupprimer
  12. Un bel aticle tout fleuri et des plantes magnifiques !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. Je fais comme toi pour certaines plantes qui disparaissent l'hiver, je mets un piquet ou petit bâton pour savoir qu'il y a "quelqu'un" par-là ! lol
    Bizoux Jocelyne.

    RépondreSupprimer
  14. Eh bien, cela ne m'étonne plus que tu aies des plantes superbes avec tout ce que tu leur donnes, ici, elle ne sont guère gâtées, quelquefois un peu de compost et c'est tout !
    Il va falloir que je nourrisse mieux tout ce petit monde !!!
    Pour l'instant, je suis dans le nettoyage des massifs, l'herbe n'a pas besoin d'engrais, elle pousse toute seule !
    Une très bonne idée cet abécédaire , à suivre !
    Bises
    MC

    RépondreSupprimer
  15. Merci à toutes pour vos avis toujours aussi pertinents et vos recettes personnelles toujours intéressantes à lire.Bienvenue aux nouvelles jardinautes.
    A bientôt sur vos blogs.

    RépondreSupprimer
  16. Voilà un alphabet superbement illustré!

    RépondreSupprimer
  17. très intéressant!! j'ai commencé mon jardin il y a 3 ans; grâce a ton blog je vais beaucoup m' améliorée! peu tu me dire ou trouver la poudre d'os?
    bonne fin d'hiver
    franca

    RépondreSupprimer

Merci de votre fidélité