Ambiance du jour

Ambiance du jour

accueil

dimanche 30 août 2015

Ambiance estivale


L'ambiance du jour ...

 L'an dernier, en août ce massif était peuplé de fleurs jaunes et blanches.
Les années se suivent et les décors changent, bientôt vous le découvrirez coloré
dans des teintes différentes. 
Ce cour billet était surtout destiné à vous souhaiter un
merveilleux dimanche.


A bientôt ...
~~~~~~~~~~
~~~~~~

jeudi 27 août 2015

Gordes, au coeur du Lubéron


Aujourd'hui, nous sommes à Gordes, un village grandiose, situé au coeur du Lubéron
dans le département du Vaucluse.
Ces terres provençales jouissent d'une réputation mondiale, elles offrent des panoramas
rares sous un soleil généreux.


Perché sur une falaise rocheuse, Gordes abrite un château situé au coeur du village.
Cette bâtisse rénovée en 1525 est édifiée sur une ancienne forteresse féodale
établie en 1031.
De cette époque, le château, en parfait état, a conservé ses créneaux. 


Si la stature impressionnante du château parait austère, l'intérieur de la forteresse est
délicate et raffinée et mérite une visite.
A l'intérieur, au premier étage une énorme cheminée remarquable est décorée de coquilles
et décors floraux .
Trop absorbée par cette découverte ...j'ai oublié d'immortaliser.





Toutes les maisons et murets de Gordes sont bâties en pierres sèches .


Dans le village, les ruelles pavées, nommées "calades" ajoutent du charme à la flore.


Toutes les maisons sont restaurées avec des matériaux du pays.
Les pierres sont assemblées sans mortier.


Les fils éclectiques sont encore visibles dans cette ruelle...


Ici, ils ne sont plus apparents.


Les paysages, d'une grande beauté, nous invitent à poser ses valises pour une ou deux
semaines afin de partir à la rencontre d'autres villages perchés.








Pour accéder au coeur du village, vous êtes invités à laisser votre véhicule dans un parking
et de monter à pied pour découvrir des boutiques de santons de
Provence, ou des spécialités gourmandes.


Dans mon jardin, la Valériane, je la bichonne mais n'obtiens pas une touffe aussi
belle et plantureuse que ce pied.


Belle journée à tous ...et à tous ceux qui partent ...

Bonnes vacances
..........
....... 


dimanche 23 août 2015

Hydrangéa macrophylla "Benelux"


Au début de l'été, lové dans un massif frais et ombragé, l'hydrangéa macrophylla "Benelux"
s'impose et expose ses grosses inflorescences fraîchement épanouies.
Imaginez, chers amis, passionnés d'hydrangéas, un arbuste couvert d'un grand nombre
 de têtes bien faites et bien pleines, solidement
campées sur des tiges solides.


Si vous recherchez, une variété robuste, gratifiante, "Benelux" correspond à vos souhaits.
Vous serez émerveillés par sa croissance rapide, enthousiasmés par sa rusticité,
stupéfaits par sa culture aisée, impressionnés chaque année par son
fleurissement, épatés par son feuillage luxuriant et
enchantés par les couleurs d'automne.
L'arbuste est doté d'une belle énergie, sa hauteur culmine autour d'un mètre cinquante.


En sol acide, les fleurs de "Bénélux" arborent un bleu ravissant, suffisamment
relevé pour être agréable à l’œil.
J'ai vu cette variété cultivée dans un sol neutre, les fleurs affichaient un rose Bengale.




 La taille des corymbes sphériques de "Benelux" oscille entre 15 et 30 cm.
 Le plus gros sont gracieux et se tiennent sur les tiges fermes sans les
faire plier.


~~~~~~ Plantation ~~~~~~

Cet hydrangéa s'enracine depuis trois ans dans un massif peuplé d'arbustes nécessitant un ombrage
partiel aux heures les plus chaudes de la journée.
Planté dans une fosse de 40 cm de profondeur et de côté, ce macrophylla croit dans un substrat
acide, composé de la terre perméable du jardin améliorée en tourbe, fumier
composté, 40 grammes de phosphate naturel et pour soutenir
la couleur bleue, du sulfate d'alumine.
Durant l'été, afin de conserver de la fraîcheur au massif, le sol a été couvert d'un paillis
de tonte de gazon.


 ~~~~~~ Fertilisation ~~~~~~

La fertilisation est presque identique à celles des rosiers.
Toutes les variétés d'hydrangéas sont fertilisées "raisonnablement" avec du fumier composté à
l'automne et en avril et un engrais organique riche en phosphore et potasse.
Par expérience, il m'est arrivé de donner un peu trop d'or brun à un hydrangéa, les tiges
trop bien nourries n'ont pas supporté le poids des fleurs et se sont
affalées.


 ~~~~~~ Taille ~~~~~~

Durant tout l'hiver et jusqu'à  mi-avril, les fleurs restent sur l'arbuste.
Au-delà du caractère décoratif, elles régalent les oiseaux et protègent les
bourgeons des dernières gelées printanières.


Les variétés de lys, installées ce printemps, se sont colorées simultanément avec les
fleurs de "Benelux.


Au début de leur épanouissement, les fleurs étaient irrésistibles.
Dame nature est remarquable, audacieuse, surprenante lorsque qu 'elle manie le bleu, le vert
avec un soupçon de mauve.


Fin juillet, l'hydrangéa paniculata "Pinky Winky" affiche ses hampes blanches.




Pour habiller un massif d'hydrangéa, je marie les hydrangeas macrophylla à inflorescences
en boules avec ceux à têtes plates.
Vous découvrez la dernière variété, implantée l'an dernier.
"Mikawa Yae" est un cultivar à fleurs plates doubles.
Mi-juillet, sa fleur est d'une grande beauté.
Elles sont moins impressionnantes que les boules, mais tout aussi ravissantes
par leur grâce et leur finesse.


"Mikawa Yae" est planté en bordure du massif. 
Ce jeune plant est lui aussi bluffant par sa croissance rapide.
Lorsque le thalictrum "Perfume Star" se glisse dans les fleurs de l'hydrangéa, le
charme est garanti .


Hélas, je ne vous montrerai pas les belles fleurs de l'hydrangéa aspéra pleinement épanouies.
 Elles ont profité de mon absence pour étaler leurs charmes.


Toutes les variétés de ce massif ont bravé la chaleur. 
Elles se sont montrées gaillardes, résistantes, prouvant qu'elles étaient capables de
surmonter des conditions climatiques extrêmes.
 (jusqu’à 41°).

Je vous souhaite à toutes et tous un ...

Beau dimanche estival.
~~~~~~~~~~
~~~~~~

jeudi 20 août 2015

Musée des Confluences



Pour cette première balade à travers la France, je vous emmène en Rhône-Alpes, à Lyon,
au musée des Confluences.
Situé au confluent du Rhône et de la Saône, le musée est ouvert depuis le
20 décembre 2014.


L’extérieur du musée mérite une attention particulière, le bâtiment est impressionnant
et moderne.


La construction du musée a débuté en 2003.
Sous la voûte du bâtiment, l'architecture est remarquable


Au dernier étage du musée la vue sur Lyon est grandiose.


Du haut du musée, une vue sur le pont Raymond Barre, long de 260 mètres.
Il est réservé aux piétons, cyclistes, et tramways.
Pour se rendre au musée, il est préférable de stationner dans Lyon et se rendre au
musée en tramway, station "Musée des confluences".


Près du musée, "Le jardin de la Confluence"...


Sur cette vue, deux tours célèbres de Lyon sont situées dans le quartier de 
La part Dieu.
La tour "Crayon" haute de 165m dépasse la tour "Incity" 169m.


Je vous laisse admirer le fleuve.
Personnellement, je le trouve magnifique.



Beaucoup de vacanciers  empruntent l'autoroute A7, beaucoup moins romantique
que la nationale 7 mais plus rapide ...


La visite se termine sur ce très beau fleuve.
Au bord du Rhône, des bateaux-mouches proposent de découvrir  des sites sous
un autre aspect.
Sur la Saône et le Rhône en saison, les croisières sont d'un très grand charme.
On découvre au printemps, une végétation juvénile dans des tons de verts frais, en été
une flore resplendissante et en automne des arbres et arbustes dans des tons
flamboyants.

Je vous souhaite une 
Belle journée à tous et de ...

bonnes balades ...
............
.....